Retour
Trucs & Astuces

Comment désencombrer son environnement facilement, étape par étape


Imprimer

Un comptoir enseveli. Des armoires qui débordent. Un plancher à peine visible. L’inutile a envahi notre espace au point de nous étouffer ? C’est le printemps, et rien de mieux que de commencer cette période de l’année en faisant un peu de ménage. Place au désencombrement!

 

Revenir à l’essentiel
Désencombrer, c’est se libérer du superflu pour mieux s’entourer de l’essentiel. On dit adieu aux heures perdues à ramasser et à chercher infructueusement. On chasse ce sentiment de découragement que nous procure le désordre. Et on accueille avec gratitude un environnement épuré et serein, qui nous invite à la relaxation et au bien-être.

 

Guide étape par étape pour devenir un pro du désencombrement

✔ Étape #1 : Préparer le matériel
Pour désencombrer sans créer une montagne de déchets, il faut préconiser la réutilisation. Avec le bon matériel et une méthode organisée, nous pouvons réaliser un tri efficace et écolo.

  • Boîte 1 : Les objets à donner à nos proches.
  • Boîte 2 : Les éléments à donner à un organisme ou à une friperie.
  • Boîte 3 : Ce que l’on veut vendre.
  • Boîte 4 : Les indécis, on hésite trop entre garder ou se débarrasser*.
  • Bac de recyclage : Les objets à recycler.
  • Sac à poubelle : Ceux qui prendront le chemin du dépotoir.

* Pour la boîte numéro 4, on conservera les objets pendant 6 mois. Après cette période, on prendra une décision. Nous ont-ils manqué alors qu’ils séjournaient dans la boîte? Si on répond non, alors bye bye!

 

✔ Étape #2 : Choisir son rythme
Il y a plusieurs façons de procéder. Certains préféreront donner un grand coup, alors que d’autres choisiront d’y aller par petit peu.

  • 15 minutes par jour : Excellente méthode pour les personnes qui manquent de temps et qui ne voient pas le jour où ils commenceront leur tri.
  • Une pièce à la fois : Parfait pour ceux qui peuvent libérer quelques heures durant une fin de semaine. Terminer une pièce au complet créera un sentiment de travail accompli super gratifiant.
  • Le grand ménage : Cette méthode s’adresse aux plus drastiques, qui lorsqu’ils commencent… aiment aller jusqu’au bout. Ça nécessite également d’avoir un weekend complet devant soi, mais la sensation de libération sera indescriptible!

 

✔ Étape #3 : Se poser les bonnes questions
Pour décider si on garde un objet ou non, il faut bien se questionner pour chacun d’eux.

  • Est-ce que je l’utilise? S’il n’a pas été utilisé depuis plus d’un an, il y a peu de chance qu’on s’en serve dans l’avenir.
  • Est-ce que l’objet m’apporte du bonheur? Une décoration doit nous apporter un sentiment de bien-être à sa vue, sans quoi on élimine.
  • Est-ce que j’en ai plus d’un? A-t-on vraiment besoin de 10 casseroles?
  • Est-ce qu’un autre objet pourrait faire la même chose? Un éplucheur à pommes automatique se remplace facilement par… un simple couteau.
  • Est-ce que je le garde juste au cas où? Un chandail qu’on a acheté il y a 4 ans et qu’on n’a jamais porté possède un très faible pourcentage d’être utilisé un jour.

 

Se débarrasser de nos biens matériels inutiles, c’est créer autour de soi un environnement serein et épuré, propice à la réflexion et à la relaxation. C’est aussi dire adieu aux heures inutilement perdues à chercher nos choses… Décidément, on aime !

 

Découvrir notre concours

et s'inscrire à l'infolettre Patience

Merci

Vous recevrez bientôt un message
de confirmation

Changer de langue et de région