Retour
Trucs & Astuces

Comment faire le plein d’énergie au mois de novembre


Imprimer

Température frissonnante, grisaille perpétuelle et journées de plus en plus courtes : pas de doutes, novembre fait son entrée! On envie secrètement les ours qui hiberneront, alors qu’il faut se lever de notre lit chaud et douillet. Pour plusieurs, l’automne est également synonyme de blues de la saison froide. Voici comment faire pour y remédier et faire le plein d’énergie.

 

Dérèglements chimiques

La diminution de la luminosité vient avec des conséquences sur notre moral. Scientifiquement parlant, nous produirons moins de sérotonine, un neurotransmetteur qui nous maintient en éveil et module notre humeur. Notre horloge biologique se trouvera également perturbée, augmentant les risques de dépression chez certains. Sans compter qu’une augmentation de la production de mélatonine nous rendra plus fatigués et influencera notre humeur. C’est biologique!

 

Blues ou… dépression?

18% des Canadiens développeront une dépression saisonnière, aussi appelée trouble affectif saisonnier. Cette maladie ne doit pas être prise à la légère et il faut consulter un professionnel de la santé si on pense en souffrir. D’autres ressentiront une légère baisse d’énergie, sans que cela affecte la réalisation des activités quotidiennes, qui peut s’améliorer avec l’adoption de certaines habitudes.

 

Marcher 30 minutes par jour à l’extérieur

Même si les rayons brillent moins fort et que les heures d’ensoleillement diminuent, il faut absolument optimiser la lumière naturelle que nous offre le soleil. Sortir chaque jour entre midi et 14h s’avère une habitude qui fera la différence. Jour de congé? On opte pour une magnifique randonnée en montagne!

 

S’inscrire à une session de Zumba

Voilà un secret qui ne date pas d’hier : bouger est bon pour le moral! La production d’endorphines crée un sentiment de bien-être immédiat. S’inscrire à une session de sport, qu’il s’agisse de yoga, badminton ou Zumba, nous incite à bouger chaque semaine: c’est un engagement! On choisit aussi des sports extérieurs, pour doubler l’effet anti-déprime et augmenter son énergie!

 

Fermer les yeux (et son téléphone intelligent) plus tôt

Ça peut sembler évident, mais la raison d’un manque d’énergie peut être liée à un sommeil déficient. On doit dormir suffisamment et chacun a des besoins différents. Pour avoir un sommeil de qualité, on s’offre un moment « prédodo » relaxant, exempt de technologies, comme une tisane et un bon roman.

 

Se cuisiner de délicieux repas

Plusieurs études rapportent des liens entre certains aliments et la dépression. Par contre, les preuves manquent et il faut interpréter ces études avec un œil critique. Des éléments ressortent tout de même : limiter les aliments transformés et les sucres raffinés, ainsi qu’intégrer des fruits, légumes, grains entiers, légumineuses, produits laitiers et poissons à ses menus. Bref, on cuisine plus souvent. Une bonne soupe chaude maison, ça réconforte promis!

 

La thérapie par la lumière

La luminothérapie est utilisée dans le traitement de la dépression saisonnière, mais pourrait être bénéfique à plusieurs. On s’expose environ 30 minutes par jour à une lampe fluorescente spéciale offrant l’équivalent d’un matin ensoleillé de printemps. Outre la lampe, on profite aussi du plus de lumière naturelle possible provenant des fenêtres.

Novembre nous offre aussi la chance de savourer des moments ultras réconfortants. On se colle plus sur ceux qu’on aime et on apprécie notre toit qui nous tient au chaud!

 

Source : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Dietes/Fiche.aspx?doc=diete-depression

Découvrir notre concours

et s'inscrire à l'infolettre Patience

Merci

Vous recevrez bientôt un message
de confirmation

Changer de langue et de région